Île Saint-Bernard, un dimanche

Île Saint-Bernard, un dimanche
Octobre 2020

En ce dimanche d’octobre, je roule vers l’île Saint-Bernard pour une randonnette au refuge faunique Marguerite-D’Youville. 

C’est quoi une randonnette? C’est une rando sans l’artillerie lourde (bottes, sac à dos, bouffe, vêtements techniques…). Souvent avec peu de dénivelés et à proximité d’une zone urbaine. Elle est accessible à tous, jeune ou vieux. Même en poussette! Une marche pour prendre l’air en famille quoi!

Cela étant écrit, c’est parti pour le tour de l’île à pied. Est-ce que j’aurai de beaux points de vues? Est-ce que la faune sera au rendez-vous? 

Pour ce qui de la faune, elle était très discrète lors de mon passage. J’avais pourtant envoyé des courriels, textos, gazouillis… Enfin passons! Le soleil est présent et les arbres sont colorés. Profitons du moment présent.

Je pars du côté du Fleuve Saint-Laurent (lac Saint-Louis). J’aurai de beaux points de vue. Je remarque qu’il y a plein d’activités pour les tous petits. Une belle façon de les initier. 

Le sentier m’amène vers un trottoir en bois. Hum, de temps en temps, il doit y avoir de l’eau. Ça doit être spécial avec l’eau tout autour. 

Je croise quelques photographes ornithologiques. Eux aussi, constatent l’absence de la faune. Toujours intéressant d’échanger sur des idées, passions communes et équipements.

Tout en suivant le trottoir de bois, j’arrive à l’érablière à Caryer. Joli avec la coloration des arbres. Je longe maintenant la rivière Châteauguay. Plus loin, j’ai le choix entre la grande digue ou poursuivre mon chemin.

Je choisi la grande digue me permettant de traverse l’île au complet. Il est grand le marais. La faune est toujours aussi discrète.

De l’autre côté, je reviens sur mes pas vers la sortie. Une intersection me propose la petite digue. Proposition acceptée. Je longe un second bras de la rivière et un kilomètre plus tard, j’arrive à la jonction de la digue. 

En regardant la carte indiquant « vous êtes ici », je décide de contourner la digue afin de rejoindre le pont Sœur Thérèse-Despins. Arrivée, je constate l’étendue du marais. Je traverserai la petite digue pour le retour et reviendrai de nouveau sur mes pas pour la sortie. 

J’ai trouvé la petite digue plus intéressante que la grande. Le gris des arbres ajoute à la beauté du paysage. C’est seulement mon point de vue.

Une belle randonnette du dimanche avec un total de 11 km à marcher sur les sentiers, trottoirs de bois, digues et sous les grands arbres. De beaux points de vue sur le fleuve et le marais. Tout en marchant, des souvenirs de promenades aux Îles-de-Boucherville me sont revenus (Rando relaxe aux Îles-de-Boucherville, En vélo aux Îles-de-Boucherville). 

Parfait pour se changer les idées et partir la semaine du bon pied. 

Le sentier: Refuge faunique Marguerite-D’Youville

Happy Hiking!
@ bientôt! J-François P.
Vous aimez? Partagez! Abonnez-vous! C’est gratuit!
Aucune sollicitation, aucun représentant n’ira chez vous!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s