Un parc, fin de journée

Un parc, fin de journée
Samedi 14 août 2021

Retourner dans un parc où vous avez passé une partie de votre jeunesse est toujours spécial. Cela ravive des souvenirs et aussi des questions. Comment sont les sentiers? Y a-t-il des ponts pour accéder de l’autre côté? Est-il plus grand?

Un parc où j’ai pratiqué, rando, canot, ski de fond et vélo de montagne. L’époque où les vélos de montagne n’avaient pas vraiment de suspension (j’étais la suspension!). Le temps où je fondais 20 km par semaine. Où canot et rando faisaient équipe. Bref, un lieu accessible en milieu urbain. Après toutes ces années, il est temps d’y retourner.

À mon arrivée au parc de la Rivière-du-Moulin, je remarque que le pavillon principal a changé de place et que le stationnement est plus grand. Signe de popularité avec les années. Tant mieux.

Je débute par le chemin des Rapides menant au barrage et à la location. Skier sur la rivière gelée les soirs de pleine lune. Spécial et magnifique.

Je suis le courant, de la rivière et un pont s’offre à mes pas. C’est nouveau. Le pont. Je poursuis de l’autre côté sur le chemin des Rivages. Le Silence de la forêt tout en étant en milieu urbain. Relaxant.

Un interstice m’attire. Un champ. Vraiment beau avec la lumière du jour. Souvenir à passer des journées à skier hors pistes sur ce dernier.

Je reviens vers la rivière, traverse un second pont. En haut de la côte, une tonnelle attire mon attention. Il est écrit: sentier des Moulins. Cool, il suit la rivière du Moulin (logique) jusqu’au Saguenay. Tantôt en haut, tantôt en bas. Il est tard. Tant pis, j’irai jusqu’à la plage. Toujours aussi belle.

De la plage, je prends le chemin du retour. À gauche en haut et je suis à 1,5 km du stationnement. Bon le retour aurait pu être plus court si j’avais bifurqué à droite au lieu d’à gauche. J’ai profité de la forêt de pins avant le retour au stationnement.

J’ai parcouru un total de 8 km dans un parc bien aménagé sur des sentiers facile en général. Un parc qu’envient certaines grandes villes.

J’ai eu réponse à mes questions. Il y a de nouveaux sentiers et des ponts pour accéder à l’autre rive en été. Des bancs et tables ont été ajoutés. Oui, il est plus grand qu’autrefois. Et c’est parfait.

Accessible à tous. Excellent pour s’initier au plaisir du plein air, une randonnette du dimanche ou simplement aller jouer dehors. D’ailleurs, a-t-on besoin d’un endroit hyper loin ou compliqué pour aller jouer dehors?

J’ai remarqué que les cicatrices du passé se sont refermées. Elles ont façonné le paysage avec le temps. Car un jour, il y a longtemps, il a plu, plu, plu, plu et plu. La rivière a gonflé, gonflé, gonflé, gonflé et gonflé. Elle a emporté des terres, arbres, bancs, tables et bâtiments.

Tristesse à cette époque. Aujourd’hui, le parc est plus grand, des sentiers et des points de vue se sont ajoutés. De nouveaux souvenirs se créent.

Happy hiking

@ bientôt! J-François P.
Vous aimez? Partagez! Abonnez-vous! C’est gratuit!
Aucune sollicitation, aucun représentant n’ira chez vous! 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s